SOUDAN: plus de 97 morts, le président de la Commission de l’UA dépêché à Kharoum

0 1 975

KHARTOUM, 17 AVRIL (ASPAMNEWS)-Le président de la commission de l’Union africaine va se rendre immédiatement à Khatoum où l’armée et les paramilitaires se battent depuis plus de trois jours faisant plus de 97 morts selon le rapport du Comité préliminaire de l’Union des médecins du Soudan.

Selon ce rapport, les affrontements ont entraîné un nombre croissant de victimes, à la fois dans la capitale et dans les régions du pays. Ce rapport, qui est le quatrième du genre, couvre la période allant du 15 au 16 avril 2023.

Le rapport indique que le nombre de victimes depuis le début des affrontements a augmenté pour atteindre 97 décès et 365 blessures parmi les civils. Le rapport détaille également les décès et les blessures enregistrés jusqu’au 16 avril 2023, avec 41 décès et 195 blessés parmi les civils, dont des cas graves.

Le rapport répertorie ensuite les décès et les blessures par ville, avec 21 décès et 61 blessés à Khartoum, 3 décès et 68 blessés à Port-Soudan, et 5 décès et 22 blessés à Omdourman. Dans les régions, le rapport fait état de 4 décès et 15 blessés à Nyala, 3 décès et 7 blessés à White, 5 décès à Al Fasher et 22 blessés à Dunkla.

Le rapport souligne également que ces chiffres ne reflètent pas l’ensemble de la situation, car il est probable qu’il y ait d’autres décès et blessures qui n’ont pas été signalés en raison des difficultés d’accès aux hôpitaux et de la situation de sécurité dans le pays.

Pour tenter de résoudre cette crise militaro-politique, le président de la Commission de l’Union africaine va se rendre au Soudan pour engager les parties en conflit vers un cessez-le-feu après des affrontements meurtriers entre l’armée régulière et les Forces de soutien rapide qui ont fait plusieurs dizaines de morts et de blessés. C’est ce qui ressort de la réunion du Conseil de paix et de sécurité de l’UA.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine « demande au Président de la Commission de l’UA de continuer à user de ses bons offices pour dialoguer avec les parties au conflit afin de faciliter le dialogue et la résolution pacifique du conflit au Soudan et se félicite de son engagement à se rendre immédiatement au Soudan pour engager les parties vers un cessez-le-feu« , peut-on lire dans le communiqué.

L’UA qui a exhorté les belligérants à « adopter rapidement une solution pacifique et un dialogue inclusif pour résoudre leurs différends » et « rejeté fermement toute ingérence extérieure qui pourrait compliquer la situation au Soudan« . Les paramilitaires ont accusé l’armée d’avoir attaqué sa base à Khartoum. (SPM/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.