CORÉE DU SUD: possible aide militaire à l’Ukraine

0 1 797

SEOUL, 19 AVRIL (ASPAMNEWS)-Séoul pourrait étendre son soutien à Kiev en cas d’attaque de grande ampleur contre la population civile, a déclaré Yoon Suk-yeol lors d’une interview, publiée ce mercredi, marquant un changement dans sa position, alors qu’il s’était dit précédemment opposé à l’armement de l’Ukraine

Le président sud-coréen, qui s’était jusque-là opposé à un soutien militaire à Kiev pour l’aider à faire face à l’invasion de Moscou, opère un revirement. Yoon Suk-yeol a ainsi déclaré, lors d’une interview à Reuters publiée ce mercredi 19 avril, que son gouvernement étudiait les moyens d’aider à défendre et à reconstruire l’Ukraine, à l’image du soutien international offert à Séoul lors de la guerre de Corée.

« S’il existait une situation que la communauté internationale ne peut tolérer, comme une attaque à grande échelle contre les civils, un massacre ou une violation sérieuse du droit de la guerre, il pourrait être difficile d’insister pour ne fournir qu’une aide humanitaire ou financière », a-t-il dit. Il s’agit de la première fois que la Corée du Sud laisse entendre qu’elle pourrait fournir des armes à l’Ukraine, plus d’un an après avoir écarté l’idée d’apporter une aide létale à Kiev.

Pression occidentale. La Corée du Sud, alliée des Etats-Unis et actrice majeure de la production de munitions, a tenté jusqu’à présent d’éviter de contrarier la Russie en raison de la présence dans le pays d’entreprises sud-coréennes et de l’influence de Moscou sur la Corée du Nord, malgré la pression croissante des pays occidentaux en faveur de la fourniture d’armes.

« Je pense qu’il n’y aura pas de limites à l’étendue du soutien apporté à la défense et à la reconstruction d’un pays qui a été envahi illégalement, tant au regard du droit international que du droit national », a déclaré Yoon Suk-yeol. « Toutefois, compte tenu de nos relations avec les parties engagées dans la guerre et de l’évolution sur le champ de bataille, nous prendrons les mesures les plus appropriées », a-t-il précisé.

Le président sud-coréen doit se rendre la semaine prochaine à Washington pour participer aux côtés du président américain Joe Biden à un sommet organisé à l’occasion des 70 ans de l’alliance entre les deux pays. (RTS/2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.