SENEGAL: L’Internet mobile coupé

0 1 452

DAKAR, 5 FEVRIER (ASPAMNEWS)- Au moment où les lignes sont écrites l’internet mobile est coupé alors que les députés sont convoqués à l’Assemblée nationale ce lundi en plénière pour débattre de la proposition de loi visant à modifier L’article 31 de  la Constitution. 

« Il ne s’agit pas d’une restriction des réseaux sociaux (le moindre mal), mais d’une COUPURE de l’Internet pour plus de 98% des consommateurs sénégalais », a confirmé sur X, Mountaga Cissé, Blogueur-formateur en Digital Media Technologies-Médias-Télécoms.

Cette restriction de l’Internet serait liée aux manifs de l’opposition sénégalaise constatées dimanche dans plusieurs localités du pays contre le report de la Présidentielle de 2024 initialement prévue le 25 février.

S’y ajoute que l’opposition a appelé à un vaste rassemblement devant l’Assemblée nationale en évaluation d’une proposition de loi cruciale initiée par le Pds qui vise à modifier l’article 31 de la Constitution du Sénégal pour reporter la date de l’élection présidentielle, initialement prévue pour le 25 février 2024.

Du coté du ministre de la Communication, des Télécommunications et du Numérique c’est « une suspension provisoire de l’Internet des données mobiles, ce en raison de la diffusion de plusieurs messages haineux et subversifs relayés sur les réseaux sociaux dans un contexte de menaces de troubles à l’ordre public, l’internet des données mobiles est suspendu provisoirement à partir du dimanche 04 février 2024 à 22 heures. »

Les dernières restrictions d’accès à internet au Sénégal, remontent aux manifestations publiques qui ont suivi la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko, en juin dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.